Entrez votre recherche

video-img
Actualités

Ce qu’il faut savoir pour devenir cake designer professionnel

Avatar
Partager
img

Variante plus artistique de la pâtisserie classique, le cake design fait aujourd’hui de plus en plus d’adeptes. Si vous aussi, vous êtes passionné par cette discipline et que vous souhaitez en faire votre activité professionnelle, découvrez dans cet article toutes les démarches et conditions nécessaires pour exercer le métier de cake designer. Et ce, en toute légalité et conformément aux réglementations en vigueur actuellement.

Devenir cake designer professionnel : quelles démarches ?

Pour devenir « légalement » un cake designer professionnel, vous devez avant toute chose choisir le statut de votre entreprise. Dans cette optique, il est recommandé d’opter pour la micro-entreprise. Vous profiterez ainsi de démarches administratives ainsi que de procédures sociales et fiscales simplifiées pour créer votre entreprise.

Aujourd’hui, certains sites spécialisés tels que pole-autoentrepreneur.com se proposent d’effectuer toutes les démarches inhérentes à la déclaration de votre activité à votre place. Il faut savoir que votre micro-entreprise doit être déclarée dès le début de votre activité. Et ce, auprès de votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Le cake design étant une activité qui relève du secteur de l’artisanat, la déclaration se fera par conséquent auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département. En parallèle à votre déclaration d’activité, vous devez vous immatriculer au Registre des Métiers (RM). Vous recevrez ensuite un document appelé « extrait D1 ». Il s’agit de l’attestation de l’existence juridique de votre micro-entreprise.

Autrefois, il était également obligatoire pour les artisans de suivre un Stage de Préparation à l’installation (SPI) avant de procéder à la création d’entreprise. Cependant, depuis le mois de mai 2019, ce stage est devenu facultatif. Vous pouvez donc toujours le réaliser de manière optionnelle.

Quelles règles pour devenir cake designer professionnel ?

Les règles qui régissent le métier de cake designer sont les mêmes que celles de pâtissier classique. Ainsi, pour être reconnu comme artisan cake designer, vous devez justifier :

  • soit d’un certificat d’aptitude professionnelle(CAP) en pâtisserie, d’un brevet d’études professionnelles (BEP), d’une homologation ou d’un enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles (RCP),
  • soit d’un niveau au moins équivalent dans le métier de pâtissier ou de cake designer,
  • soit d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum en tant que pâtissier ou cake designer dans un autre pays membre de l’Union européenne.

Pour produire vos gâteaux, vous devrez également disposer d’un laboratoire de pâtisserie conforme aux normes d’hygiène en vigueur en France. Concrètement, le laboratoire en question devra :

  • garantir la protection des denrées alimentaires,
  • être aéré, ventilé et correctement éclairé,
  • permettre une désinfection et un nettoyage de manière efficace,
  • disposer d’un système d’évacuation des eaux de lavage.

Vous avez tout intérêt à ce que votre laboratoire soit aux normes. De plus, les ingrédients que vous utilisez dans le cadre de votre activité doivent être tous parfaitement sains et non contaminés. Et pour cause, en tant que professionnel, votre responsabilité civile et pénale sera engagée en cas de problèmes subis par les consommateurs de vos produits.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *