Entrez votre recherche

video-img
Entreprise

Entreprises du bâtiment, libérez-vous des tâches chronophages

Avatar
Partager
img

Les auto-entrepreneurs et TPE du BTP ont besoin de développer leur activité, c’est pourquoi ils n’ont pas beaucoup de temps à consacrer aux tâches administratives. Des outils dématérialisés peuvent venir faciliter cette gestion, comme les logiciels de devis, de gestion et de facturation. Le gain de temps considérable permet de mieux se concentrer sur son cœur d’activité. Gros plan sur les logiciels les plus pertinents adaptés au domaine du BTP.

Utiliser un logiciel de devis et de facturation du BTP

Les logiciels d’édition de devis et de factures sont particulièrement importants dans le domaine du BTP. Ils simplifient les tâches liées, qui bien que fastidieuses, sont essentielles pour se faire payer. Avec un bon logiciel, c’est tout simple : il suffit d’enregistrer une fois les données des clients, les produits et services proposés par l’entreprise. De cette manière, l’interface est préremplie et limite considérablement le risque d’erreur. Grâce au logiciel de devis pour le bâtiment, quelques clics suffisent pour créer les documents commerciaux. Il ne reste qu’à soumettre le devis ainsi formalisé au client : en plus de mieux protéger, l’image de professionnalisme de l’entrepreneur s’en trouve également renforcée. Un simple clic suffit pour transformer le devis en facture.

En plus du devis, émettre des factures conformes à la réglementation est obligatoire. Ce document commercial et comptable doit présenter de manière détaillée les prestations fournies, ainsi que les articles de loi qui rappellent l’obligation de paiement et les délais accordés au client. Notez qu’une loi de finances de 2016 a instauré l’obligation d’utiliser des logiciels de gestion et de comptabilité certifiés pour mettre fin aux factures éditées sur Excel et autres documents non conformes. Le professionnel du bâtiment doit trouver dans le logiciel qu’il utilise des fonctionnalités utiles à sa profession et qui lui permettent de faire le suivi des paiements, des relances en cas d’impayés et de la trésorerie en général.

La prise en main du logiciel

Un logiciel de devis et de facturation se doit d’être ergonomique, donc, facile à prendre en main. Cela implique une interface intuitive, fluide et surtout facile à maîtriser. L’idéal serait de disposer d’un support technique disponible et réactif en cas de problème. Évitez les logiciels trop complexes, les « usines à gaz » qui au final vous feront perdre du temps.

Les fonctionnalités pour l’édition de devis

Outre la prise en main, il est important de se concentrer sur les fonctionnalités du logiciel de devis et de facturation pour le BTP. Vérifiez les fonctions telles que la création et l’importation de bibliothèques intégrant les ouvrages BTP, la main-d’œuvre ainsi que les fournitures. De même, la fonction de calcul des marges, des taux de TVA ou encore du déboursé sec se révèle indispensable. Quoi qu’il en soit, le logiciel doit permettre l’édition de devis et de factures spécialement pour le BTP. De ce fait, vous devriez y trouver des champs dédiés à l’acompte, à l’avancement, à l’avoir, à l’avancement et à la situation du chantier.

La mobilité

La mobilité est un critère essentiel, surtout dans le domaine du bâtiment. C’est pourquoi les logiciels cloud, les SaaS, prennent le relais des logiciels de devis et de facturation classiques à installer sur un PC. Tout est en ligne, l’utilisateur s’y connecte via une interface dématérialisée. Cela signifie que les données peuvent être consultées n’importe où et à tout moment, y compris sur smartphone. Par conséquent, vous pouvez éditer un devis ou une facture au bureau, à domicile ou encore sur un chantier.

Le budget à prévoir

Le prix d’un logiciel de devis et de facturation peut être un critère décisif. Que vous soyez un artisan indépendant ou à la tête d’une PME, cet outil doit répondre à vos besoins en termes de fonctionnalités, mais sa rentabilité (retour sur investissement) est primordiale. Le temps que vous allez gagner sur les tâches de facturation pourra être consacré aux tâches à forte valeur ajoutée : si utiliser le logiciel vous ralentit et que vous préférez éditer des factures papier, c’est que le logiciel choisi n’est pas adapté à votre activité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *