Entrez votre recherche

video-img
Maison

L’essentiel à savoir avant de se lancer dans une surélévation de maison

Mathieu
Partager
img

Différents éléments sont à prendre en compte si vous souhaitez surélever votre maison. Vous devez, entre autres, bien étudier la faisabilité de votre projet, établir un devis exact et effectuer les démarches administratives nécessaires. Il faut aussi vous référer au plan local d’urbanisme de la zone où ont lieu les travaux.

La faisabilité de son projet de surélévation de maison

Avant de vous lancer dans les travaux de surélévation de votre maison, vous devez étudier la faisabilité de votre projet. Si vous avez besoin d’aide dans cette première étape, vous pouvez faire appel à un courtier en travaux. Celui-ci a des contacts avec différents professionnels.

Un vrai spécialiste saura étudier en profondeur votre projet afin de juger de sa faisabilité. Il saura aussi vous expliquer l’existence des contraintes éventuelles pouvant être liées aux règles d’urbanisme, à la construction en place ou au terrain sur lequel votre logement est bâti. Outre l’étude cadastrale, il faut aussi considérer la capacité de votre maison à supporter la nouvelle construction à réaliser par le haut. Les fondations en sont les bases.

Ce qui est stipulé dans le PLU

Le PLU ou Plan local d’urbanisme est un document officiel auquel vous devez vous référer pour déterminer le niveau de surélévation à réaliser. Vous y trouverez la hauteur maximale autorisée et d’autres règles relatives à l’implantation, la matière d’architecture, les matériaux acceptés dans votre commune

Sachez aussi que les règles d’agrandissement de maison varient d’une région à une autre. Vous devez vous renseigner là-dessus et vous y conformer pour éviter tout risque de sanction ou le refus de votre projet.

Budget à établir correctement

Avant de réaliser votre projet de surélévation de maison, il vous faut déterminer votre budget. Pour ce faire, différents éléments sont à prendre en compte. Le cout de votre projet ne sera pas le même si vous optez pour l’ossature est-elle en bois ou en béton. Vous devez aussi prédéfinir si la surélévation est partielle ou totale.

Les travaux de seconde œuvre sont aussi à tenir compte dans votre budget. Ils concernent principalement les raccordements, la pose d’un escalier, la pose des revêtements, l’isolation et l’évacuation des eaux. Il faut aussi tenir compte de l’impact sur les impôts locaux et le montant de la taxe d’aménagement.

Les démarches administratives à faire

Il y a des démarches administratives à effectuer si vous voulez surélever votre maison. Une simple déclaration suffit si la surface à agrandir est de moins de 20 m2. Cette superficie peut aller jusqu’à 40 m2 si votre maison se situe dans une zone dotée d’un PLU, mais il ne faut toutefois pas dépasser les 150 m2 après les travaux.

Pour une surélévation dont la surface dépasse ces seuils, vous devez demander un permis de construire. Ce dernier est également nécessaire pour tous travaux modifiant la destination, la façade et les structures porteuses de la maison. Dans cette démarche, le délai d’instruction est de 2 mois et 1 mois en zones sensibles ou classées. Vous trouverez d’autres informations essentielles concernant la surélévation de maison sur ce site.

Mathieu
Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *