Entrez votre recherche

video-img
Maison

Que faire en cas de malfaçon au sol à Metz ?

Mathieu
Partager
img

Lorsque vous faites faire une maison ou rénover une ancienne demeure, il arrive qu’à la fin du chantier, certaines imperfections apparaissent sur le sol. Même si l’entreprise de construction a la responsabilité de respecter le contrat entre les deux parties, cela ne garantit pas la perfection des travaux. En cas de malfaçon au sol à Metz, que doit-on faire ?

Malfaçon au sol, de quoi s’agit-il ?

La malfaçon désigne en général l’ensemble des imperfections constatées sur le sol, après avoir fait des travaux. Les désordres peuvent être liés à la mauvaise exécution ou d’un défaut de construction durant la finition. Il peut s’agir d’un carrelage mal posé, d’un problème de planéité du plancher et d’autres erreurs de réalisation dans le chantier.

Dans ce cas, le constructeur est tenu comme responsable si les dégâts fragilisent la maison, la rendent incohérente à son utilité préétablie ou détériorent la qualité des équipements à utiliser à l’intérieur. Par ailleurs, cette responsabilité peut aussi concerner les éléments permettant à la structure de se tenir.

Que faire en cas de malfaçon au sol ?

Si vous constatez une malfaçon dans le sol, le premier réflexe reste de vérifier avant d’accepter la réception de fin de travaux. Vous pouvez ensuite demander l’avis d’un Expert Bâtiment Metz sur l’état de la finition ainsi que l’ampleur du problème.

Si la malfaçon ne nécessite pas de compétences techniques, un huissier peut valider son existence. Après avoir prouvé ce problème, vous pouvez régler cela à l’amiable en envoyant une lettre de réclamation à l’entreprise chargée de la construction.

Si cette étape n’aboutit pas à réparation de la malfaçon, vous avez la possibilité de faire paraître cette affaire à la justice compétente. Aller au tribunal sans demander l’avis d’un expert va rallonger le processus, car celui-ci est en mesure d’exiger de l’expertise.

Comment se protéger des malfaçons ?

En construction ou rénovation, les problèmes de malfaçons peuvent survenir, et ce, même si vous avez engagé une entreprise dotée de nombreuses années d’expérience pour vos travaux. Afin de se protéger, il faut faire une réserve.

Pour ce faire, pensez à inclure dans le procès-verbal toutes vos observations et réserves, notamment celui d’exiger aux constructeurs la responsabilité de réparer les dégâts en cas de malfaçon apparente.

Pour renforcer votre protection face aux imprudences des constructeurs, vous pouvez demander une assurance dommage-ouvrage, permettant de régler les désordres dans un minimum de délai.

Mathieu
Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *