Entrez votre recherche

video-img
Lifestyle

Comment méditer avec un mala ?

Mathieu
Partager
img

Connus sous de nombreux noms, les malas se présentent sous différentes formes et sont fréquemment utilisés pour la méditation. Ce sont des perles de prière ou de méditation en forme de colliers, bracelets ou autres bijoux utilisées aussi bien par les hindous, bouddhistes que les jaïns et sikhs.  Découvrez comment méditer avec un mala.

Le mala ou la perle de prière

Le mala est une chaîne de perles revêtue de 108 perles. Les croyants l’utilisent pendant la méditation afin de compter les répétitions des mantras, respirations ou pensées. Il peut être réalisé avec du bois ou de pierres, et chaque matériau peut avoir des significations ou intentions particulières associées. Plus qu’un bijou de mode, il s’agit surtout d’outil traditionnel adopté pour la méditation et la prière, et ce, à travers le monde entier. Il sert également comme complément utile à la pratique de la méditation, et contribue aussi à lutter contre le stress. 

La méditation avec un mala

La méditation avec un mala s’adresse aux initiés et experts. Une fois que les bases de la méditation déjà maîtrisées, il est possible d’intégrer le mala dans toutes les pratiques méditatives, et ce, quelle que soit la position et l’exercice de respiration, avec ou sans chaise, et sans distinction de technique.

En premier lieu, il faut adopter la position qui convient pour la méditation (assise ou agenouillée normale). La position du lotus n’est pas obligatoire, et il est même possible de prendre un coussin pour une meilleure respiration et une meilleure relaxation, dans une position confortable. Ensuite, il faut déterminer le mantra sur lequel méditer et le nombre de répétitions à réaliser. Après, il faut tenir les perles avec la main droite et les draper sur le majeur ou l’annulaire. 

Au début de la méditation proprement dite, il est impératif de répéter le mantra dans l’esprit, et attirer le mala vers soi avec le pouce. Chaque répétition équivaut à une perle, et atteindre le guru traduit la fin du tour de la chaîne. Pour continuer, il est interdit de franchir le guru, mais il faut faire tourner le mala en saisissant la dernière perle avec le pouce et l’index, puis en glissant le doigt drapant avant de l’insérer de l’autre côté. 

Les différentes formes de mala et les règles pour le porter

Le mala peut être porté en tant que bijou, mais en principe, le mala sert surtout à conférer ses vertus curatives aux croyants. Il revêt deux formes pour s’intégrer à la vie quotidienne, soit en collier ou en bracelet. En bracelet, il est enroulé 4 fois autour du poignet de la main gauche. 

Si le mala est utilisé aux fins traditionnelles et par respect de la culture, la première règle consiste à ne jamais laisser le mala toucher le sol. Cela résulte du fait que le sol réduit l’énergie et les intentions définies dans le mal. Aussi, si jamais il arrive que les perles touchent le sol, il faut faire un rituel de nettoyage. 

D’un autre côté, le porteur doit être le seul à pouvoir toucher aux perles. Effectivement, ce sont des pierres vibrantes avec des énergies que le détenteur doit être le seul à en bénéficier. 

Une boutique au service des croyants

Afin de permettre aux croyants de pratiquer la méditation de manière régulière chez soi au quotidien, le site defilenpierres.com propose des matériaux pour la fabrication du mala. Sinon, il propose également des  malasprêts à l’utilisation pour en jouir ses bienfaits, ses énergies positives.

Mathieu
Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *