La saison des pluies au Congo

L’arrivée de la saison des pluies s’accompagne de beaucoup de joie et d’espoir dans la République du Congo. Les pluies sont très importantes pour un certain nombre de cultures qui dépendent de la terre pour produire leurs moyens de subsistance. Elles représentent également un moment où certaines des activités domestiques sont temporairement interrompues pour laisser place à la nature. La saison des pluies au Congo est unique et leur histoire mérite d’être étudiée. Dans cet article, nous explorerons la saison des pluies et leurs conséquences pour la République du Congo. La façon dont les différentes cultures, croyances et industries s’adaptent à ce phénomène insolite sera également discutée.

Saison des pluies

Les précipitations régulières sont une condition essentielle pour le bon état des écosystèmes et des cultures. Au Congo, la région bénéficie de deux saisons des pluies annuelles. La saison principale commence en mars et continue jusqu’à mai. La deuxième saison des pluies est très courte et commence en septembre et culminant vers la mi-octobre.

Le nord-ouest et le centre-ouest sont les plus touchés par la saison des pluies. La partie septentrionale de la RDC bénéficie de précipitations relativement élevées de 1200 à 1700 mm par an. Les régions du sud subissent en revanche des précipitations faibles et irrégulières se situant entre 500 et 1000 mm par an.

Plus fortes précipitations

Les précipitations annuelles composent la plus grande partie de l’hydrologie terrestre. Dans la partie centrale du pays, les précipitations sont plus fortes que dans le nord et le sud où ces chiffres sont réduits. La présence des fleuves Ubangi et Congo est une condition de base pour la survie des populations au Congo. Les bassins intérieurs sont touchés par un régime de saison des pluies d’une durée moyenne de trois à quatre mois par an.

Les saisons des pluies au Congo ont également un impact sur la vie animale et végétale. Les eaux de fonte des neiges apportent une quantité significative d’eau. Les troupeaux d’antilopes et les éléphants profitent des zones inondables qui les abritent et leur fournissent de l’eau et de la nourriture. La végétation pousse et les fleuves deviennent fertiles et réguliers.

Vagues orageuses

Les pluies torrentielles au Congo se produisent généralement sous forme de vagues de pluie accompagnées par des tonnes d’orage. Ces vagues sont courtes et les précipitations se font dans un délai assez court. Les villes côtières sont plus susceptibles d’être touchées par des orages et des pluies, mais l’intensité des précipitations est plus faible qu’à l’intérieur des terres.

Même si le Congo ne bénéficie pas de précipitations extrêmement élevées, la saison des pluies joue un rôle particulièrement important dans le maintien de l’environnement et des moyens de subsistance.

Conclusion

La saison des pluies, si importante au Congo, offre aux habitants une abondance d’eaux nécessaires pour leurs cultures et aux animaux des zones de refuge. Les précipitations dans les bassins intérieurs sont plus élevées que dans le nord et le sud du pays. Des orages accompagnés de pluies flash-floods ravagent parfois certaines régions. Toutefois, la saison des pluies est un élément essentiel pour la vie des habitants de la République du Congo.

Newsletter

Sur le même thème

Mathieu
Mathieuhttp://www.lejournalduweb.fr/
Je me présente : Mathieu, le créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici