Entrez votre recherche

video-img
Entreprise

C’est quoi le portage salarial ?

Partager
img

Beaucoup songent à quitter le salariat pour lancer leur propre entreprise du fait de ses nombreuses contraintes. Cela n’est pas facile à gérer et génère bien plus souvent de risques que de bénéfices. Un moyen sûr de passer cette étape est de se lancer dans le portage salarial. Cette solution constitue une passerelle entre le monde du salariat et de l’auto-entreprenariat tout en jouant la carte de la sécurité pour ne pas avoir à renoncer à ses avantages de salarié.

Spécificité juridique

Il s’agit d’un système permettant à un travailleur indépendant d’être encadré dans les mêmes conditions juridiques qu’un salarié classique. Il fournit des services à son client en passant par une entreprise de portage salarial. Celle-ci gère d’un côté la signature d’un contrat de mission avec le client et puis de l’autre le contrat de travail avec le salarié porté. 

Notons que ce contrat peut être à durée déterminée ou indéterminée. Cette relation donne donc lieu à la signature de 2 contrats bien distincts.  Cette collaboration permet au salarié indépendant de déléguer tout le côté administratif et fiscal de son activité. En effet, il revient à la société de portage de prendre en charge la déclaration et le règlement des impôts ainsi que l’édition de fiche de paie. L’indépendant quant à lui fera uniquement la prestation qui a été conclue avec son client.  

Fonctionnement du portage salarial 

Le portage salarial permet à un individu de se libérer des contraintes liées à la vie en entreprise.  Il devra en revanche justifier d’un rapport d’activité et d’un relevé d’heure pour pouvoir être rémunéré. Comme il est à mi-chemin entre auto-entreprenariat et système salarial, il lui incombe de prospecter afin de trouver des clients. Il devra au maximum rester 3 ans maximum sur un contrat de mission donné. 

À noter également que certains secteurs sont exclus du portage salarial comme les services d’aide à la personne ou encore tous les métiers qui dépendent d’un ordre telle la médecine, le métier d’avocat, etc. Par ailleurs, il faut savoir que ce domaine est actuellement très réglementé, les irrégularités sont aujourd’hui sanctionnées par le droit pénal en cas de non-respect des obligations fixées par la loi.

Rémunération avec le portage salarial

Le portage salarial permet au travailleur indépendant d’être mieux rémunéré qu’un salarié classique. Cela dépend entre autres du chiffre d’affaires qu’il va générer. Il faudra cependant faire un chiffre d’affaires minimum suivant le contrat établi avec l’entreprise de portage. Il pourra effectuer depuis un outil de simulation en ligne, le calcul de ce qu’il obtiendra à la suite de ses réalisations. Dans ce calcul, il faut compter la déduction de charge social et patronal qui représentent environ 40% des gains de l’indépendant plus 3 à 10% de frais de gestion selon l’entreprise de portage. 

En moyenne, le salarié porté devra reverser 45% de ses gains à la société de portage. Vu qu’il jouit d’un statut de salarié et qu’il doit reverser une partie de ses gains à la caisse sociale, le salarié bénéficie d’une indemnité en cas de chômage. 

Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *