Le banc à lombaire et ses principaux atouts

pexels-photo-1056556
Tout savoir sur les numéros surtaxés
14 novembre 2018
pexels-photo-990818
Creation-entreprise.info : le guide de la création d’entreprise
15 novembre 2018
Atouts du banc à lombaire

Lors d’une séance de fitness, les muscles érecteurs du rachis qui se trouvent dans le bas du dos sont souvent très peu sollicités. C’est pourquoi, les firmes spécialisées dans les appareils de musculation proposent le banc à lombaire. Ce matériel permet de prévenir le mal de dos mais aussi de rectifier les mauvaises postures à l’origine de cette douleur. Il peut se présenter sous différentes formes mais leur principe d’utilisation reste le même.

Présentation d’un banc à lombaire

Un banc à lombaire est avant tout un matériel de fitness. Il comporte un support sur pied fabriqué avec un matériau solide et bien stable. Il peut supporter en général un poids lourd c’est-à-dire plus de 100 kg. Deux supports capitonnés sont prévus pour les jambes et une table d’inversion pour la hanche.

Deux poignées également rembourrées avec de la mousse aident l’utilisateur à se stabiliser lorsqu’il va monter ou descendre du banc lombaire. Des pieds antidérapants l’empêchent de bouger ou de glisser sous le poids de l’utilisateur. Un manuel d’utilisation est livré avec afin de faciliter son montage.

A quoi sert un banc à lombaire ?

Le banc à lombaire sert avant tout à renforcer les trois muscles du bas du dos à savoir les ilio-costaux, les longissimus et les épineux. Grâce aux exercices réalisés sur cet appareil, l’utilisateur n’aura plus aucun mal à adopter la bonne posture et à avoir un bon maintien au niveau des dorsaux. Il pourra également soulager son mal de dos sans se forcer.

Lors de l’entrainement, la position idéale serait le décubitus ventral c’est-à-dire à plat ventre sur le banc. Les mollets doivent être positionnés sous le support inférieur et le haut des cuisses ainsi que le bassin bien placés sur la table de musculation. La colonne vertébrale bien droite, il faut descendre doucement jusqu’à ce que le buste fasse un angle de 60° avec le banc. Ensuite, la remontée devra se faire en douceur pour ne pas se blesser ni être déséquilibré.

Comment choisir le meilleur modèle de banc à lombaire ?

Le meilleur banc à lombaire est celui qui peut satisfaire les besoins de l’utilisateur. Il ne faut pas se focaliser sur le prix même si c’est un critère important. L’essentiel est d’être à son aise lors de son usage pour ne pas le délaisser dans un coin de la maison après une ou deux séances.

Le côté pratique constitue le premier critère de choix. Un bon banc à lombaire doit être léger donc facile à transporter puis pliable pour ne pas être encombrant. De cette manière, il pourra être emmené partout sans alourdir les bagages ni remplir la malle arrière du véhicule.

Le deuxième critère concerne son confort d’utilisation. Un modèle réglable est le must en matière de banc lombaire. Le but serait que l’utilisateur puisse adapter sa hauteur selon sa taille mais aussi son degré d’inclinaison en fonction de son niveau : débutant, intermédiaire ou expérimenté.

Et tant qu’à faire, il faut investir dans un banc à lombaire polyvalent. Après une séance de musculation du dos, l’utilisateur pourra aussi s’attaquer à ses abdominaux, à ses fessiers et à d’autres parties de son corps.

Mathieu
Mathieu
Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *