Entrez votre recherche

video-img
Immobilier

Le pourcentage de commission d’un agent commercial immobilier

Mathieu
Partager
img

Le pourcentage de commission est une question légitime toujours posée par ceux qui souhaitent devenir agents commerciaux en immobilier. Ce métier est connu pour offrir des rémunérations plus qu’attractives. Comprendre le mode de rémunération est primordial avant de travailler dans ce secteur en indépendant.

Quel est le statut d’un agent commercial immobilier ?

Un agent commercial immobilier a un statut de travailleur indépendant s’il choisit un réseau de mandataires. Dans une agence, il peut s’il le désire avoir un statut de salarié dans le cadre d’un contrat de portage salarial. Il bénéficiera ainsi des avantages du salariat tout en restant indépendant.

Agent commercial immobilier : une rémunération suivant le statut

Pour savoir comment est payé un agent commercial immobilier, il faut considérer son statut. Ses rémunérations se font le plus souvent sous forme de commissions. Elles varient suivant la fréquence et le montant des transactions immobilières qu’il réussit à conclure ainsi que le taux de commission fixé.

Au sein d’un réseau immobilier

Un agent commercial qui fait partie d’un réseau comme Les Professionnels Immo exerce toujours en tant que travailleur indépendant donc il est rémunéré en commission. Les 2 parties s’accordent sur le barème d’honoraires d’agence avec un taux variant généralement de 3% à 8% du prix de vente du bien immobilier.

Les réseaux offrent à leur agent commercial immobilier indépendant, un taux de commission variant de 60% à 90% hors taxes. Pour un bien immobilier vendu à 300 000 euros avec un taux de commission à 6%, les honoraires d’agence s’élèvent à 18 000 euros. Le mandataire pourra ainsi percevoir entre 10 800 euros à 16 200 euros suivant le réseau choisi.

L’avantage d’être indépendant est qu’un agent commercial immobilier peut fixer ses objectifs de vente suivants ses attentes en matière de chiffre d’affaires. Il sera ainsi rémunéré suivant l’importance de son investissement dans son travail et ses résultats.

Les Professionnels.Immo peut vous informer sur les droits et obligation rcp d’un agent commercial immobilier si vous décidez d’intégrer son réseau.

Au sein d’une agence immobilière

S’il opte pour une agence, un agent commercial immobilier aura le choix entre un contrat de portage salarial ou de travailleur indépendant.

  • Un statut de salarié porté lui permet de bénéficier d’un salaire avec des possibilités de primes suivant les ventes réalisées.
  • Avec un statut de travailleur indépendant, le mandataire sera payé en commission avec une possibilité de demander des avances.

Le pourcentage de rémunération d’un agent commercial immobilier au sein d’une agence est de 50% à 60% de ses honoraires.

Un mandataire immobilier : est-il systématiquement très bien rémunéré ?

La réussite d’un agent commercial immobilier est conditionnée par quelques facteurs. Chacun d’entre eux influe sur ses chances de réaliser une vente rapidement ou pas.

Le choix du réseau

Un bon réseau est déterminant dans l’efficacité d’un mandataire immobilier. Il devrait lui permettre d’évoluer en un minimum de temps. Les meilleurs réseaux proposent à leurs agents commerciaux indépendants :

  • le droit à des formations de qualité pour être performants dans la prospection et la négociation,
  • des outils en ligne facilitant leur travail,
  • des services juridiques,
  • un large choix de mandats (vente, gestion…)
  • des agents immobiliers expérimentés pour les accompagner durant leur processus d’apprentissage.

Toute cette structure permet à un mandataire immobilier débutant d’apprendre plus aisément le métier. Il pourra acquérir de l’expérience rapidement, réussir à conclure régulièrement des ventes chaque mois et ainsi bénéficier d’une rémunération continue pour bien vivre.

Un bon accompagnement

Un bon équilibre entre l’accompagnement et le pourcentage de rémunération d’un agent commercial immobilier est primordial.

  • Avec 80% de commission mais zéro accompagnement, les chances pour un agent commercial immobilier indépendant de conclure une vente seront très réduites.
  • Un accompagnement trop important peut réduire les commissions à 30% voire même 20% et permet difficilement au mandataire de vivre aisément.

Pour les débutants, l’idéal est un pourcentage entre 50% et 60% car ils pourront bénéficier d’un accompagnement suffisant tout en restant autonome dans leur travail.

Le nombre de mandats

Le taux de commission est un bon critère de choix pour choisir un réseau mais pas le plus important. L’agent commercial immobilier doit également s’informer sur les conditions de travail proposées.

  • Si un réseau lui propose beaucoup de mandats alors le mandataire devra réaliser énormément de travail de prospection.
  • Peu de mandats de la part d’un réseau facilitera la recherche d’acheteurs par l’agent commercial immobilier.

Le dynamisme du secteur de l’immobilier dans sa zone d’intervention

D’une zone à l’autre, le nombre de biens immobiliers disponibles à la vente ou proposés en location varie énormément. La prospection faite par un agent commercial indépendant peut ainsi donner ou non des résultats rapides.

Une fois le bien immobilier trouvé, le prix est également un facteur déterminant. Certaines zones proposent parfois des cours assez élevés qui compliquent et rallongent le temps de recherche d’acheteurs.

Le nature du bien immobilier

La nature du bien immobilier influe également sur le temps nécessaire pour le vendre. Le prix peut varier fortement:

  • en fonction du nombre de pièces,
  • suivant le niveau de qualité de la construction,
  • selon qu’il soit meublé ou pas.

Il est par exemple plus facile de trouver un acheteur pour un appartement T1 qui est bien moins cher qu’un T2 ou T3. Une maison peut prendre un peu plus de temps à se vendre qu’un appartement de la même qualité car elle est souvent proposée à un prix un peu plus élevé.

La capacité de négociation

Trouver un acheteur potentiel est une étape importante. Le vrai défi est de convaincre le client potentiel d’acheter ou de louer le bien immobilier. Le mandataire indépendant doit tout faire pour que ses efforts dans la recherche d’acheteur ou de locataire aboutissent par la conclusion d’une vente ou d’un contrat de location.

Pour être efficace et obtenir rapidement sa rémunération, un agent commercial immobilier doit avoir une bonne capacité de négociation. Il lui faut être capable de trouver des réponses à toutes les éventuelles objections de l’acheteur potentiel. Il doit avoir une parfaite maîtrise des techniques de vente.

Un plafond de revenus

Un agent commercial immobilier indépendant est soumis au régime de la micro-entreprise. Celui-ci impose un plafond de revenus de 70 000 euros par ans. Au-delà de ce montant, le statut de micro-entreprise n’est plus valable. Le mandataire doit donc veiller à respecter ce plafond s’il veut continuer à exercer en tant qu’indépendant.

Mathieu
Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *