Entrez votre recherche

video-img
Entreprise

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Mathieu
Partager
img

Au fil des années, le monde du travail a connu d’incessantes évolutions. Si les embauches en CDI tendent à baisser, une nouvelle forme de travail, le freelance, tend à prendre sa place. De quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les avantages du travail en freelance ? Et ses inconvénients ? Trouvez tout ce qu’il y a à savoir sur ce mode de travail de plus en plus en vogue dans cet article.

Le freelance en définition

L’anglicisme freelance est le terme le plus utilisé pour désigner le travailleur à son compte. D’une manière générale, le freelance est un travailleur indépendant qui endosse à la fois le rôle de propriétaire de son entreprise, d’entrepreneur et également de salarié. Le freelance est un travailleur autonome qui n’est soumis à aucun régime hiérarchique.

Contrairement à un salarié traditionnel, il est en relation directe avec ses différents clients. Qui plus est, aucune convention de contrat de travail n’existe entre lui et ces derniers. Le contrat de freelance se distingue des contrats classiques (CDI ou CDD) par l’absence de ce lien de subordination.

Le travail en freelance attire de plus en plus de personnes en raison de la liberté qu’il procure à ses pratiquants. De plus, il faut savoir qu’il est possible d’adapter presque la plupart des secteurs professionnels à cette nouvelle forme de travail.

Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Comme mentionné plus haut, l’une des raisons qui pousse les gens à s’orienter vers un travail en freelance c’est de pouvoir jouir d’une totale liberté. Aucune limite ou presque n’est imposée au travailleur indépendant. Il n’est plus soumis à une hiérarchie et aucun cadre ne lui est imposé. Il peut donner libre cours à sa créativité s’il juge cela nécessaire dans la réalisation de sa mission.

Notez également qu’un travailleur indépendant est son propre patron. C’est lui qui planifie son emploi du temps et qui gère au mieux sa clientèle. L’un des inconvénients qui incombent d’ailleurs au travailleur en freelance c’est le fait de devoir gérer tous les aspects de son travail, depuis l’administration et la finance, jusqu’à l’exécution des missions.

Le travailleur indépendant doit également gérer lui-même ses prospections, sa trésorerie, ses impayés, relancer client, etc. Dans le cas où il viendrait à perdre l’un de ses clients, aucune aide ou allocation ne peut le dédommager.

Freelance, quel statut juridique ?

Afin d’exercer son activité dans la légalité, le travailleur en freelance doit disposer d’un statut juridique. Lors du choix de son statut social, plusieurs options s’offrent à lui.

Entré en vigueur depuis 2009, il y a le régime de micro-entrepreneur également connu sous le statut d’auto-entrepreneur. Sinon, il peut tout aussi bien créer une entreprise individuelle. Dans le cadre de la création d’une EIRL, il devra séparer son patrimoine privé du personnel. C’est ce dernier qui servira de garantie à ses créanciers.

À part cela, il lui est possible d’adopter un statut d’EURL ou de SASU ou encore d’opter pour le portage salarial.

Mathieu
Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *