Entrez votre recherche

video-img
Santé / Bien-être

Adénome de la prostate, causes, symptômes et traitement

Partager
img

L’âge est un précurseur de toute une ribambelle de dysfonctionnement dans le corps de l’homme. L’adénome de la prostate fait bien partie de ces soucis masculins. Il faut cependant savoir que ce n’est pas une maladie irréversible, alors rassurez-vous. Mais avant d’en connaitre le traitement, il conviendrait d’en avoir une idée de la chose. 

Les causes habituelles de cette hypertrophie

L’adénome de la prostate, connu aussi sous le nom d’hypertrophie bénigne de la prostate n’a en général que l’âge comme grand élément au banc des accusés. Mais la génétique aussi est souvent mentionnée et il s’avère que c’est bien le cas, vu que cela touche bien certaines familles et pas d’autres. Peut-on dire que c’est héréditaire ? Pas vraiment, mais si un membre de votre famille en est atteint, il y a des chances que vous l’ayez aussi. 

Il est aussi à noter qu’il y a deux, cas distincts. Le mécanisme statique où l’augmentation de volume de la glande cause les symptômes habituels de cette maladie. Il y a aussi le mécanisme dynamique, où c’est la contraction du muscle lisse dans la prostate qui causerait ces faits. Dans tous les cas, la théorie envisagée depuis un certain temps, est qu’avec l’âge, cette partie réagirait un peu différemment à certaines hormones, notamment la testostérone.

Comment elle se manifeste ?

Le symptôme le plus connu de cette maladie est surtout la difficulté de miction. L’adénome de la prostate se manifeste par un très petit volume de miction, voire d’incapacité totale dans les cas les plus graves. Elle est causée par l’hypertrophie de la prostate qui en gonflant réduit significativement la place de l’urètre. Il va sans dire que pour se soulager, ce serait un vrai calvaire. La force du giclement sera bien plus faible, si ce n’est intermittent. 

Elle provoque aussi la pollakiurie, qui est l’envie fréquente d’uriner. C’est logique puisque l’individu n’arrive que rarement à se vider la vessie. Dans tous les cas, bien que ce soit une tumeur, elle n’est pas cancéreuse, et est, comme son nom l’indique, bénigne. N’empêche, le gène occasionné n’a rien d’une partie de plaisir. 

Les solutions pour vous soulager

Tout d’abord, il faut savoir que votre état global de santé sera un facteur clé pour éviter l’adénome de la prostate. En effet, il a été établi que de l’exercice physique vous en préserverait. Un indice de masse corporel correct, soit à un, vous évitera bien ce désagrément. Toutefois, à un âge avancé, ce n’est plus évident. Commencer le sport à cinquante ans n’est certes pas trop tard, mais n’aurait pas logiquement les mêmes effets que si vous en pratiquez depuis longtemps. 

Pour ce qui est des traitements médicamenteux, c’est surtout l’utilisation d’alpha-bloquant qui est préconisée. Cette solution a plus d’effet sur les mécanismes dynamiques. Pour le mécanisme statique, ce sont les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase qui sont utilisés, car il a pour effet de faire dégonfler la prostate. La chirurgie est aussi envisageable, mais surtout, consultez un urologue en de pareils cas. 

Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *