Entrez votre recherche

video-img
Entreprise

Les différents conditionnements des produits industriels

Mathieu
Partager
img

Le conditionnement est une étape importante en production industrielle, car il permet d’assurer la protection mécanique, climatique et physico-chimique des produits. Un bon emballage doit alors tenir compte de la fragilité mécanique du produit, mais aussi l’environnement climatique durant la manutention, le transport et le stockage, et la sensibilité du matériel aux facteurs de dégradation.

Ainsi, les produits industriels sont conditionnés à l’unité ou par quantité d’utilisation et rassemblés ensuite en emballages de transport. S’ils sont trop volumineux, ils pourront être directement conditionnés en emballage unitaire de transport. Découvrez ici les types de conditionnement utilisés pour les produits industriels.

Conditionnements industriels : le cas du mastic

Les emballages en cartouches constituent un grand standard pour beaucoup de professionnels et particuliers. Généralement en 310 ml, les cartouches sont fabriquées en aluminium ou en plastique et destinées aux mastics et graisses.

Le conditionnement du mastic, lorsqu’il sert à fabriquer les cartouches, peut aussi se faire sous forme de poches de 400 ml, 600 ml, etc. Certains emballages en aluminium, quant à eux, empêchent la déformation du produit pour augmenter sa durée de vie. Ils sont munis d’un système de fermeture permettant d’assurer l’étanchéité à l’air, garantissant ainsi une plus longue conservation.

Le conditionnement en poche vous permettra d’intégrer une plus grande quantité de mastic. Utilisé plus longuement, cela permet de réduire la quantité de déchets. Toutefois, l’application du mastic nécessite dans ce cas l’utilisation d’une buse qui se présente sous plusieurs formes : elle peut être biseautée, en forme de V ou même personnalisée selon vos envies. Elles s’extrudent à l’aide d’un pistolet manuel, électrique ou pneumatique.

Quant aux seringues, elles sont faites en plastique et disposent de piston poussoir. Leurs volumes de conditionnement varient entre 5 et 60 ml et elles sont adaptées pour des produits phytosanitaires, lubrifiants et autres produits nécessitant une application précise.

image-conditionnements-industriels-differents

Flacons, bidons, boîtes et pots

Pour conditionner vos produits, vous avez aussi la possibilité d’utiliser des flacons. Les flacons en verre ont souvent un volume allant de 15 à 250 ml, tandis que ceux en plastique vont de 7 ml à 1,5 l. Selon vos produits et leurs utilisations, vous pouvez également choisir des bidons en plastique ou métalliques, des pots plastiques et des boîtes en métal, allant de 25 ml à 10 l.

Pour les flacons, vous avez le choix entre plusieurs types de bouchons : les bouchons en pinceau, avec obturateur ou vaporisateur équipé d’une protection pour les enfants, les embouts mousse, les pipettes, les canules ou les stilligouttes.

Ces différents emballages peuvent contenir plusieurs types de produits tels que les huiles pour moteurs, des produits d’étanchéité industriels, des produits de nettoyage, etc.

Autres conditionnements industriels : les sachets

Il existe plusieurs types de sachets pour le conditionnement, notamment des sachets innovants et écologiques. Ils existent sous des formes variées et permettent de démarquer visuellement vos produits des autres.

Les sachets peuvent contenir de 50 ml à 50 l de produits. En ce qui concerne la fermeture, il vous est possible d’opter pour des bouchons avec ou sans opercules.

Mathieu
Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *