La saison des pluies au Burkina Faso

La saison des pluies au Burkina Faso est un moment clé chaque année pour le pays. Ubiqué dans l’ouest de l’Afrique, les habitants du Burkina Faso sont confrontés à des changements climatiques intenses et les saisons des pluies sont l’occasion de profiter des conditions d’humidité optimales. Cet article fournit un aperçu détaillé de la saison des pluies au Burkina Faso et explique comment cette période peut bénéficier aux habitants et développer l’économie locale. Des informations sur la durée et la distribution géographique des précipitations, ainsi que sur leur incidence sur la faune et la flore au Burkina Faso sont également analysées. Les pratiques qui peuvent aider à prévenir les effets néfastes des changements météorologiques, ainsi que l’importance des précipitations sont également discutées.

Quand commencent les pluies ?

Au Burkina Faso, la saison des pluies commence vers juin ou juillet et se termine vers octobre. Cette période est très importante pour les Burkinabés, car elle permet aux cultures de croître et génère de nombreux emplois. Cedernier peut être différent dans certaines régions. Par exemple au nord et au centre du pays, les précipitations peuvent commencer plus tardivement. La mousson est plus forte et plus prévisibleau sud du pays.

Des pluies plus intenses

Les pluies sont plus intenses et plus abondantes au Burkina Faso au cours de cette période. Elles sont nécessaires pour les cultures et favorisent les cultures céréalières, les cultures de rente et l’irrigation. Toutefois, ce qui paraît être bénéfique peut parfois aller dans le sens opposé. En effet, la crue des fleuves peut entraîner des inondations et provoquer de lourds dégâts. Cette année, la saison des pluies s’est faite plus tardivement ce qui a causé des inondations et des morts.

Quels sont les évènements liés aux pluies ?

La saison des pluies au Burkina Faso est accompagnée de nombreux évènements culturels. Ainsi, les cérémonies collectives comme la célébration du “Saw nyaaya” ou le “Boreya” sont ainsi des moments de joie et d’unité. La plupart de ces évènements sont accompagnés de danses traditionnelles et cela marque le début des récoltes. Par ailleurs, il est le moment parfait pour célébrer les récoltes, connecter les communautés et pratiquer le matrimonial.

Vers un changement des précipitations ?

Les changements climatiques sont très perçus au Burkina Faso et les pluies se font de plus en plus rares en saison sèche tandis que la saison des pluies est plus puissante pendant le début de la saison. Ces changements climatiques ont plusieurs conséquences, notamment la sécheresse et des inondations ponctuelles. La faiblesse des technologies d’irrigation peut contribuer à ce déséquilibre et faire perdurer ce phénomène.

Conclusion

La saison des pluies est très importante pour les Burkinabés à cause des cultures et des emplois qu’elle suscite. Les précipitations sont plus intenses et provoquent des inondations ponctuelles mais elle sont égèrement en quelques régions, à cause des changements climatiques et de la faiblesse des technologies d’irrigation. La prise de conscience des populations est nécessaire pour réduire ces effets, et célébrer les évènements culturels qui accompagnent cette saison est un moyen de leur rappeler à quel point elles sont essentielles.

Newsletter

Sur le même thème

Mathieu
Mathieuhttp://www.lejournalduweb.fr/
Je me présente : Mathieu, le créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici