Les pluies au Mozambique

La saison des pluies au Mozambique est l’un des événements climatiques les plus attendus de l’année. Chaque année, des précipitations sont attendues sur une grande partie du pays, et cette saison des pluies joue un rôle important au sein de l’économie mozambicaine. Des précipitations peuvent aider à nourrir les cultures, à alimenter les réservoirs et à offrir un répit aux agriculteurs. Mais il y a plus encore à savoir à propos de la saison des pluies au Mozambique – quand elle arrive, quels sont ses impacts sur l’environnement et quelles précautions doivent être prises? Dans cet article, nous allons discuter de la saison des pluies au Mozambique et de ses implications pour l’économie et la population environnante.

Sur l’influence des moussons sur le climat

Les saisons des pluies Mozambique fonctionnent par cycles, pendant lesquels des courants aériens vus à partir de l’équateur convergent, en direction des pôles. Cette convergence cause à des nuages et des précipitations de se former, ce qui s’accompagne généralement d’actions telles que les vents, la chaleur et la haute pression. La mousson est à ce titre très importante dans le climat du pays car elle peut fournir 8 à 12 mois d’une abondance d’eau pour les cultures et le bétail.

Au sud du Mozambique, la saison des pluies commence à l’automne et se termine à la fin du printemps. Les températures sont moyennes et les zones côtières sont parfois sujettes au vent de la mer. Pendant le reste de l’année, la sécheresse s’installe et les eaux se raréfient dans les régions intérieures. Les côtes sèches ont cependant des températures plus élevées que l’intérieur et les caps à l’ouest sont les plus secs de tous.

Les risques de pluie au Mozambique

Malgré les bénéfices, les pluies et tempêtes peuvent être extrêmement risquées et destructrices. Les précipitations, bien que bienvenues pour la plupart des cultures, peuvent aussi être très meurtrières. Chaque année, le Mozambique fait face à des catastrophes, notamment des crues causées par une mauvaise gestion des eaux et par l’érosion des sols, ainsi que des sécheresses. Les plus touchées sont les populations rurales qui dépendent majoritairement de leurs cultures et du bétail.

Les pluies peuvent également causer des mouvements incontrôlables de population/déplacement des populations, ce qui est dû à des événements tels que les sécheresses ou les inondations. Dans les zones cruelles de la grande sécheresse due à la faiblesse des précipitations et des crues, qui peuvent détruire les cultures et causer la famine de vastes secteurs.

Les effets bénéfiques des pluies

Bien que le Mozambique soit soumis à diverses menaces liées aux pluies, celles-ci fournissent largement à son économie. Grâce à ces précipitations, le pays est en mesure de produire des produits agricoles comme le coton et le café qui contribuent à l’économie. En outre, ces pluies procurent de l’eau pour le bétail et les cultures, sans oublier la pluie qui s’accumule et se transforme en source d’eau pour les populations urbaines.

La mousson est également un facteur important de la devise du pays, le metical mozambicain qui, grâce aux revenus agricoles, agrémente le flux mondial de la monnaie. De même, la mousson est un élément essentiel pour soutenir l’économie de l’énergie hydroélectrique.

L’aide mondiale en cas de catastrophes naturelles

En raison des risques naturels, le Mozambique bénéficie d’une aide internationale en cas de catastrophe, comme ce fut le cas lors des inondations de 2000 et de 2019. Les Nations Unies fournissent souvent une assistance en fournissant des abris et des aliments, ainsi que d’autres aides. Les donateurs et les banques de développement international s’engagent également à soutenir le Mozambique en fournissant des prêts et des subventions pour aider le pays à se remettre des catastrophes.

Conclusion

Les pluies au Mozambique jouent un rôle important dans le climat du pays, en fournissant de l’eau pour l’agriculture et le bétail et en générant des devises pour le pays. Cependant, il comporte des risques, notamment des inondations et des sécheresses qui mettent en danger les populations. Pour cette raison, le Mozambique a bénéficié de l’aide internationale pour surmonter les catastrophes naturelles.

Newsletter

Sur le même thème

Mathieu
Mathieuhttp://www.lejournalduweb.fr/
Je me présente : Mathieu, le créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici