Entrez votre recherche

video-img
Web

4 entrepreneurs américains connus du web

Mathieu
Partager
img

« Échouer rapidement, souvent et partout » : il s’agit ici selon « The New Yorker », du crédo de l’entrepreneuriat aux Etats-Unis. Si, en Europe, l’échec est très mal vu culturellement, les Américains, eux, ont une toute autre vision de la chose. Le magazine américain indique en quoi les créateurs de start-up n’hésitent pas à parler librement de leurs échecs et s’en servent de tremplin pour réussir. 
Nous présenterons ici 4 entrepreneurs américains connus sur le web ayant réussi à monter leur business.

John C. MAXWELL

John C. Maxwell est à la fois auteur, conférencier et pasteur américain. Il a rédigé de nombreux livres, surtout sur le thème du leadership, expert dans le domaine. Les titres incluent les 21 lois irréfutables du leadership et les 21 qualités indispensables d’un leader. Ses livres se sont vendus à des millions d’exemplaires, certains étant présents sur la liste des meilleurs vendeurs du New York Times. Il est, par ailleurs, le fondateur d’INJOY, Maximum Impact, de l’équipe John Maxwell, d’ISS et d’EQUIP. Cette dernière entité est une organisation internationale de développement du leadership, dont le but est d’aider des dirigeants impliqués avec ceux de plus de 80 pays. 
Il est suivi par plus de 2,5 millions de followers sur Twitter.

Gary VAYNERCHUK

Gary Vaynerchuk aussi appelé Gary Vee, est un critique œnologique américain à succès et entrepreneur à succès, auteur de quatre ouvrages. Il est reconnu comme étant grand orateur et figure du web. Gary Vee s’est fait connaître à la base pour ses critiques de vins qui a su faire décoller l’entreprise viticole de sa famille (le chiffre d’affaires étant passé de 3 millions de dollars à 60 millions). Il doit cependant surtout sa notoriété actuelle surtout grâce à son statut de pionnier du marketing numérique et des réseaux sociaux. Il est à la tête des deux groupes new-yorkais VaynerMedia et VaynerX5,6.
Vaynerchuk est aussi un investisseur providentiel et un consultant pour Uber, Snapchat, Facebook, Twitter ou encore Tumblr pour ne citer qu’eux. Il intervient de manière régulière en tant que conférencier principal lors d’évènements internationaux sur l’entreprenariat et la technologie.

Grant CARDONE

Grant Cardone est une personne qu’on peut qualifier d’inspirante, vers laquelle on peut se tourner pour trouver de la motivation dans ses projets. C’est typiquement le genre de personne self-made-man au passé sombre qui a réussi à se relever pour réussir brillamment. Il est actif régulièrement en direct sur diverses plateformes de médias sociaux (tels que Facebook, Instagram, Snapchat ou encore YouTube). Il y diffuse des messages d’orientation, de soutien et de conseils sincères. 
À 24 ans, Grant a connu la rue, également sans emploi et toxicomane. Après avoir décidé de se faire soigner, à 25 ans, il commence à changer son mode de vie afin de réaliser ses objectifs et ses aspirations. Il travaille alors en tant que vendeur de voitures, ce qui ne l’enchante pas spécialement, mais malgré cela excelle dans le domaine.
À 34 ans, il obtient son premier million et devient le meilleur formateur pour les ventes de voitures. Il finit par faire fructifier son épargne avec d’importants investissements dans l’immobilier. Il commence ensuite à écrire des livres et à organiser des conférences sur les ventes (car il faisait alors partie des 5 % de meilleurs vendeurs de voitures). C’est donc avec du travail acharné et une motivation infaillible que Grant, lentement mais sûrement, a pu s’enrichir au-delà de toute mesure et est devenu très populaire sur le web.

Tai LOPEZ

Agé de seulement 16 ans, Tai Lopez affiche déjà un intérêt certain pour tout ce qui concerne le business. Cet entrepreneur américain est surtout connu pour son programme 67 Steps, une formation où Tai Lopez propose d’atteindre son objectif personnel en 67 étapes. 
Il fait partie des entrepreneurs américains les plus populaires, étant très à l’aise avec le storytelling. Il raconte notamment comment il avait une curiosité naturelle pour tout ce qui concerne le business de manière générale. Il indique aussi, et n’hésite pas à l’afficher dans ses vidéos, que c’est grâce aux livres qu’il a pu acquérir les compétences responsables de sa réussite. Il aime à rappeler comment son grand-père a été un déclic pour qu’il commence à lire des livres et en faire une passion. Il est littéralement impossible de traverser certaines parties de sa maison sans tomber sur tous ses livres, même son garage ! 
C’est ainsi qu’il va devenir un fin spécialiste, entre autres, des réseaux sociaux.
Sa chaîne YouTube compte par exemple plus d’un million d’abonnés, tandis que plus d’un million de followers le suivent également sur Twitter, et plus de trois millions sur Instagram. Il s’agit de chiffres particulièrement élevés pour un entrepreneur.

Une de ses devises est : « the more you learn, the more you earn ». Cela signifie littéralement « plus vous apprenez, plus vous gagnez ». 
La leçon fondamentale de Tai est donc que le savoir se cultive, notamment dans les livres, et que vous devez mériter votre succès.

Conclusion

Le message commun que ces entrepreneurs américains véhiculent est également que l’échec ne doit pas être vu comme tel, mais comme une occasion d’en tirer une leçon et d’avancer.

Mathieu
Mathieu

Je me présente : Mathieu, la créateur du Journal du Web, un site d'actualité généraliste. Diplômé d'une école commerce, j'ai plein de projets en cours, cela faisait un petit moment que je voulais lancer un site d'actualité. J'ai voulu parler de thèmes très différents : Internet, les réseaux sociaux, Life Style, High Tech, bref tout le monde y trouvera son bonheur !

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *